Accordons exigeance et bienveillance !

« La souffrance n’est pas uniquement définie par la douleur physique, ni même par la douleur mentale,

mais par la diminution, voire la destruction de la capacité d’agir, du pouvoir faire,

ressentie comme une atteinte à l’intégrité de soi. »

Paul Ricœur dans Soi-même comme un autre

a choisi de centrer ses actions sur le développement du pouvoir d’agir :

 Le retour à l’action éloigne l’impuissance et chasse la souffrance associée :

l’accompagnement proposé est destiné à permettre à chacun de revenir à l’action et de l’emporter sur les difficultés.

 Chacun est maître de lui-même et est en mesure de déployer les moyens nécessaires à son propre accomplissement :

toute personne ou tout groupe a la potentialité pour trouver une solution à son problème.

 Toutes les composantes d’une situation sont à analyser

pour elles-mêmes et dans leurs interactions : ni les causes structurelles, ni les causes individuelles ne sont négligées.

 L’ici et maintenant sont privilégiés.

Puisque le contexte est fluctuant et qu’un problème ne se pose pas de la même façon selon les personnes et les lieux, hier, aujourd’hui ou demain, il n’est possible d’agir que sur un problème à la fois : celui qui se pose là où l’on se trouve et dans le temps présent.

 C’est en acceptant de regarder la situation avec une autre paire de lunettes que des marges de manœuvre insoupçonnées apparaissent !

« Mes interventions ne se fondent pas sur la recherche de coupables, mais sur la place donnée à l’erreur

et sont empreintes de réalisme économique. »

Laurie Vaudoiset, psychologue du travail, dirigeante d'

L'humain au coeur

Copyright © 2021 ENVIES RH | Création du site par Anne-Laure Antunes | Textes réalisés par Autrement dit! | Mentions Légales | Politique de confidentialité